Wiki Valkyrie Apocalypse
Advertisement
Présentation
Histoire

Désolé. Aujourd'hui, mourir ne m'intéresse pas.

Kojiro, sur le point d'affronter PoséidonChapitre 15


Kojiro Sasaki est un personnage majeur du manga et de l'anime Valkyrie Apocalypse. Il vécut de 1575 à 1612. Il était un grand maître de l'épée, maîtrisant le style Ganryu et combattant avec le Monohoshizao, un sabre extraordinairement long. Il est mort sur l'île de Ganryu-jima lors d'un duel contre Musashi Miyamoto, le plus grand épéiste de son temps.

Kojiro est l'un des treize combattants humains du tournoi de Ragnarök. Il affronta Poséidon lors du troisième round de ce tournoi.

Apparence[]

Kojiro est un vieil homme imberbe de grande taille avec de longs cheveux blancs/gris coiffés en fines mèches séparées à droite et à gauche de son visage, ainsi qu'en une queue de cheval à l'arrière de la tête. Il affiche la plupart du temps un sourire confiant en fronçant ses sourcils en forme de flèches pointées l'une vers l'autre.

Il porte un kimono jaune laissant entrevoir les larges cicatrices sur son buste musclé, ainsi qu'une robe pourpre, une ceinture coquelicot, un haori kaki et une cape rouge parsemée d'un motif de fleurs asiatiques. Il porte aux pieds des sortes de chaussures de cuir sombres serrées par des cordes, et laissant à l'air libre ses talons et ses orteils.

Personnalité[]

Enfant, Kojiro était complètement insouciant de la vie, et souvent à côté de la plaque. Il arrivait presque en retard à son dojo, quelques minutes avant la fin du cours et en bâillant, et quand son instructeur le grondait, il continuait à rire et pensait qu'on le complimentait. Il était de plus très proche de la nature, fasciné et riant dès qu'il rencontrait un animal. Il avait cependant déjà assez de force d'âme pour survivre plusieurs mois dans la forêt sans blessures notables.

Adolescent, Kojiro semblait bien plus confiant et intelligent. Il semblait toujours très ouvert aux autres, et parut embarrassé quand son premier instructeur s'inclina devant lui, reconnaissant sa force. Il resta cependant assez insouciant  : quand son maître, Seigen Toda, lui rendit visite, il lui servit un thé fait avec des feuilles ramassées au hasard par terre, n'ayant pas d'autres moyens à sa disposition. Kojiro devint moins impressionnable par les éléments du quotidien, mais beaucoup plus impressionnable par la puissance des autres.

Adulte, Kojiro ne cessait de rechercher des maîtres à l'épée pour les affronter et perdre contre eux, puis simuler encore et encore des combats contre eux jusqu'à les vaincre. Cela montre qu'il était toujours en quête de puissance pour lui-même, et qu'il ne voyait aucun inconvénient à perdre un combat. Même quand il fut tué par Musashi Miyamoto, Kojiro précisa que rien que pour l'excitation conférée par ce combat, c'était le plus beau moment de sa vie.

Devenu vieux au paradis de Walhalla, Kojiro resta toujours souriant, ouvert et confiant. Il continua aussi de mal s'alimenter. Quand Brunehilde fit tomber au sol des assiettes de salmiakki, officiellement la plus mauvaise pâtisserie nordique de tous les temps, et dans lesquels Brunehilde avait en plus déjà croqués, Kojiro se baissa et commença à manger ces dégoûtants morceaux, disant même qu'il trouvait cela bon. De plus, Kojiro continua à ne pas craindre la défaite, n'ayant jamais gagné un combat de sa vie. À deux reprises durant son affrontement contre Poséidon, il pensa qu'il allait perdre, et accueillit la mort sans la moindre peur, se disant juste que de toute façon ce ne serait pas la première défaite de sa vie. En outre, Kojiro a montré qu'il pouvait aisément comprendre les sentiments des autres : Poséidon fut très surpris quand on lui signala pour la première fois de son existence (en plusieurs millions d'années) qu'il devait avoir une vie vraiment triste, et fut extrêmement vexé que Kojiro le comprenne aussi bien. Enfin, malgré son manque habituel de volonté de gagner, Kojiro peut se montrer très déterminé de gagner quand il est soutenu par d'autres personnes : au lieu de mourir face au Déluge de 40 Jours de Poséidon, il a survécu uniquement grâce à une motivation conférée par les encouragements de tous les épéistes de l'histoire.

Capacités et pouvoirs[]

  • Esprit de combat : Kojiro possède un esprit spécial, lui permettant d'améliorer ses compétences même sans bouger, et même après sa mort.
    • Scan mental : Kojiro est capable de scanner à vue tout ce qu'il trouve autour de lui, comme les vibrations de l'air, le rythme des vagues de l'eau, la vitesse des poussières au sol...
      • Modélisation d'adversaire : Kojiro a deux moyens d'effectuer une modélisation d'adversaire : soit il a déjà affronté cette personne au moins une fois, soit il a scanné son rythme respiratoire, sa fréquence de battement de cils, son rythme de battement de cœur, sa façon de marcher, et tout ce dont il a besoin pour se représenter précisément cet individu. Le principe de la modélisation d'adversaire est de créer dans son esprit une copie parfaite de cette personne.
        • Estimation de techniques : en modélisant un combattant, Kojiro peut deviner les techniques de cette personne, même s'il ne l'a jamais vu combattre.
        • Simulation de combat : une fois que Kojiro a modélisé un adversaire, il peut l'affronter dans son esprit pour s'entraîner, sans même bouger dans la vie réelle. S'il meurt, ce n'est que dans son esprit, et ça ne l'afflige pas dans la vie réelle. Il peut donc renaître instantanément, et simuler un grand nombre de fois le même combat en boucle : il a combattu 18 fois en à peine une minute avant d'entamer son combat contre Poséidon. La force et les techniques acquises au cours de son entraînement dans son esprit sont également acquises dans la vie réelle, ce qui permet à Kojiro une fulgurante progression de puissance quand il s'entraîne.
        • Copie de techniques : après avoir affronté un grand nombre de fois un adversaire dans son esprit, Kojiro est capable d'utiliser les techniques de combat à l'épée de ce dernier.
      • Sixième sens : quand il scanne tout l'environnement autour de lui, ou les mouvements de l'adversaire quand ce dernier prépare une technique, Kojiro est capable de voir très légèrement dans le futur, ce qui lui a permis d'esquiver une Percée à vitesse maximale de Poséidon, pourtant réputé pour sa vitesse.
      • "Défense à Mille Images" : Kojiro peut arrêter aisément des attaques venant de mille endroits en même temps, en modélisant les images de mille personnes l'attaquant dans son esprit. Il est capable de contrer ou d'esquiver toutes les attaques venant de ces mille points, ce qui lui confère une défense incroyablement efficace.
    • Septième sens : il est dit que Kojiro est tellement entré en harmonie avec la nature qu'il peut communiquer avec la Terre, entendre la voix de l'univers lui parler et ressentir la présence et les vibrations de chaque cellule de l'environnement.
  • Maîtrise de l'épée : Kojiro est un bretteur professionnel, pouvant utiliser des techniques pour tout type d'épée, et ayant appris d'au moins sept grands maîtres du sabre.
    • Volund : comme chacun des humains combattant pour Ragnarök, Kojiro est accompagné d'une des treize sœurs Valkyries, qui s'est changée en une arme capable de blesser les dieux, en fusionnant avec l'humain par le principe du Volund. Dans le cas de Kojiro, il s'agissait de Hrist, la deuxième des treize sœurs.
      • Monohoshizao : l'épée principale de Kojiro est un très long nodachi, forgé pendant qu'il était encore jeune, dont la masse est à 150% de la masse habituelle des sabres de cette famille, et dont le nom signifie "la perche de séchage". Lors de la transformation en Volund, Hrist a fusionné avec le Monohoshizao, ce qui l'a rendu capable de blesser des dieux.
        • "Tsubame Gaeshi" : le nom de cette technique signifie "imiter le mouvement de l'hirondelle". Elle consiste à pouvoir changer la trajectoire du sabre au milieu d'une attaque, sans même en diminuer la vitesse, afin de surprendre l'adversaire.
        • "Griffe du Tigre" : Kojiro porte un coup horizontal en tenant son nodachi d'une seule main, puis change le sens dans lequel il tient l'épée pour attaquer à nouveau horizontalement et dans le sens opposé.
      • Re-Volund : tous les Volunds ont un pouvoir spécial, lié à la personnalité de la Valkyrie correspondante. Or, Hrist est atteint de dédoublement de personnalité, comme si deux personnes partageaient son corps. Son pouvoir est donc le Re-Volund : si l'arme se casse en deux, chacune des deux personnalités de Hrist va dans une des moitiés de cette arme, puis change la forme de chaque morceau, ce qui donne finalement deux armes au lieu d'une. Ainsi, quand le Momoshizao s'est cassé, il se divisa en deux katanas, un court et un long, et Kojiro changea son style de combat pour s'adapter au combat à deux lames. Cela lui permit d'utiliser les techniques d'encore plus de maîtres qu'il avait affrontés par le passé et qui se battaient avec deux sabres.
        • Kodachi brandissant : cette technique de garde effectue une puissante parade. Kojiro l'apprit par Seigen Toda.
        • Marche fluctuante : une technique de déplacement permettant d'éviter naturellement toute attaque. Kojiro l'apprit par Sekishusai Yagyu.
        • Frappe brute : Kojiro a hérité la puissance de cette attaque verticale à deux épées par Ittosai Itto.
        • Lancier : cette technique permet une percée par la pointe des épées. Kojiro l'apprit par Inshun Hozoin.
        • Art du shogunat Ashikaga : un style de combat assez spécial, propre aux soldats qui défendent le shogunat Ashikaga. Kojiro apprit ce style par Seijuro Yoshioka, l'instructeur de ces soldats.
        • Lisses conjonctions : une technique consistant à bouger ses deux épées dans un mouvement souple et fluctuant, pour empêcher l'adversaire de prévoir l'arrivée du coup. Apprise par Nobotsuna Kamiizumi, cette technique a permis à Kojiro de blesser Poséidon au visage.
        • Double maintien : cette technique a permis à Kojiro de parer une Percée de Poséidon, en plaçant ses deux épées devant lui en forme de croix avec l'intersection à l'endroit précis où le coup adverse doit frapper. Il tient cette technique de Musashi Miyamoto.
        • "La Chimère aux 100 000 Griffes" : Kojiro utilise sa perception universelle pour se rapprocher au maximum de l'ennemi, puis lui coupe les deux bras et l'achève en lui tranchant le buste par un coup en forme de croix avec ses deux épées. Cette technique était assez puissante pour couper Poséidon en six morceaux et le tuer, alors qu'il s'agissait de l'un des dieux les plus puissants.

Citations[]

Laissez-moi voir votre technique s'il vous plaît !
La phrase de Kojiro chaque fois qu'il rencontre un maître à l'épée – Chapitre 16


Finalement, il semblerait que ce n'est pas terminé. Tu veux te battre à cœur ouvert maintenant ? Ô puissant dieu de la mer ?
Kojiro, raillant envers Poséidon après avoir effectué le Re-Volund – Chapitre 19


Mon chemin a toujours été composé uniquement de défaites. Mais cette fois-ci... Juste cette fois-ci... Je... je veux gagner, moi aussi !!
Kojiro, sur le point d'en finir avec son combat contre Poséidon – Chapitre 19


Depuis des millénaires, l'humanité a développé l'art de l'épée. Des forgerons qui travaillèrent le fer, à tous les maîtres se tenant derrière moi... À tous ceux qui ont pavé l'histoire de l'épée, et qui m'ont permis de me tenir ici aujourd'hui, et de gagner ce combat : MERCI. Il est l'heure d'honorer vos efforts ! STYLE NITEN GANRYU : LA CHIMÈRE AUX CENT MILLE GRIFFES !!!
Kojiro, remerciant ses maîtres à l'épée au moment de tuer Poséidon – Chapitre 19


Eh bien, ça fait plutôt plaisir de gagner pour une fois, hein ?
Kojiro, après sa toute première victoire – Chapitre 20


Notes[]

  • Kojiro n'a jamais eu son vivant l'apparence de vieillard qu'il choisit pour le tournois, étant donné qu'il est mort à seulement 27 ans.
    • Cette apparence est cependant cohérente à l'esprit de Kojiro, car comme il le dit lui-même, même après sa mort, il n'a pas arrêter de s'entrainer et de revisualiser ses précédents combats, et à donc continuer d'acquérir du savoir et de nouvelles compétences.
  • L'apparence de Kojiro semble être basée sur son homologue du manga Vagabond.
PERSONNAGES
Combattants humains
Qin Shi HuangLéonidasNikola TeslaKojiro SasakiJack l'ÉventreurAdamTameemon RaidenSoji OkitaMichel de Nostredame, dit NostradamusGrigori RaspoutineLü BuSimo HäyhäSakata no Kintoki, dit KintaroBouddha
Combattants divins
ZeusLokiApollonPoséidonSusanooHéraclèsThorVaisravanaAnubisOdinBelzébuthShivaZérofukuHajunHadès
Valkyries
AlvitrBrunehildeGöndulHristThrudRandgrizReginleifHlökkGöll
Autres humains et animaux
AbelArthur Conan DoyleCaïnConfuciusÈveIsami KondoJésusLièvre RougeSocrate
Autres dieux
AdamasAphroditeArèsBenzaitenDaikokutenEbisuFukurokujuHeimdallHermèsHoteisonHugin et MuninJurojinProtée
Démons
IncubeLe Serpent
Groupes
Douze Dieux de l'OlympeQuatre SagesSept Dieux du Bonheur
Advertisement