Wiki Valkyrie Apocalypse
Advertisement

Après une longue nuit, me réveillant d'un long sommeil

Je discerne le tendre son d'un navire traversant la mer...

Chanson introductive des Sept Dieux du Bonheur – Chapitre 33


Nous ne sommes pas sept. Depuis le tout début, nous n'étions qu'un ! Que les sept infortunes apportent la destruction immédiate !

Vaisravana, au moment de débuter la fusion des Sept Dieux du Bonheur – Chapitre 44


Les Sept Dieux du Bonheur sont des antagonistes majeurs du manga Valkyrie Apocalypse. Il s'agit d'une équipe de dieux de la religion shintoïste, et pour certains d'entre eux, des religions bouddhistes et taoïstes. Ils se considèrent comme les exécuteurs divins, chargés d'appliquer la punition divine aux ennemis des dieux.

Ils ne sont en réalité qu'un seul et même dieu, qui a séparé son âme en sept parties qui ont chacune pris la forme d'un nouveau dieu.

Histoire[]

26 siècles auparavant[]

Zérofuku était autrefois un dieu bienveillant et quelque peu naïf, qui décida de descendre sur Terre quelque part en Inde, pensant y trouver un beau monde. Mais il ne découvrit que misère et souffrance : les humains qu'il croisait étaient très loin d'être heureux. En rencontrant une mère qui pleurait devant son petit garçon mortellement malade, Zérofuku se décida à absorber le malheur de l'enfant. Ainsi, Zérofuku devint un peu plus malheureux, mais étant un dieu, cela ne lui faisait presque rien, pendant que l'enfant était de nouveau en bonne santé. Motivé à sauver l'humanité de tous les malheurs, Zérofuku voyagea à travers toute l'Inde pour des années et des années, absorbant le malheur de tous les humains en difficulté qu'il rencontrait.

Après plus de dix ans, Zérofuku était complètement ravagé par le malheur qu'il avait collecté, et son apparence n'était plus du tout celle d'un dieu pur, mais celle d'un dieu ténébreux et corrompu, malgré sa bienveillance. Zérofuku retourna alors par hasard dans le premier village qu'il avait visité, et ce qu'il vit le choqua énormément. Les gens étaient devenus prospères, mais abusaient de leurs richesses, commettaient tous types de péchés, entre gourmandise, paresse, luxure... en clair, ils étaient très loin du bonheur que Zérofuku espérait leur avoir apporté. Quand Zérofuku fut bousculé par l'enfant qu'il avait sauvé d'une maladie, qui était devenu luxurieux et malsain et qui ne reconnut pas Zérofuku et le traita comme un clochard, le pauvre dieu se rendit compte que tout ce qu'il avait souffert pendant tant d'années n'avait servi à rien.

Alors qu'il se laissait aller au désespoir le plus total, une procession d'humains voyageant à travers l'Inde passa par ce village. Ils semblaient tous pauvres et n'étaient pas dépourvus de misère, mais ils semblaient tous heureux. Ils étaient menés par un seul homme qui marchait en tête, et qui était la cause de leur bonheur : Bouddha.

Zérofuku était très vexé : lui qui avait souffert pendant plus de dix ans et détruit sa propre vie, il n'avait pas réussi à apporter le bonheur aux humains, et un simple autre humain y parvenait sans même avoir l'air d'avoir souffert. Zérofuku demanda alors à Bouddha comment cela se faisait. Ce dernier répondit que pour atteindre le Nirvana et devenir heureux, il ne suffisait pas de supprimer les malheurs, mais il fallait vivre avec les malheurs aussi bien qu'avec les bonheurs. Bouddha invita Zérofuku à rejoindre sa marche et devenir heureux comme les autres, pendant que les habitants corrompus du village furent dégoûtés d'eux-mêmes et rejoignirent Bouddha sans hésiter. Mais Zérofuku courut dans la direction opposée en criant et en pleurant.

Plus affligé que jamais, Zérofuku se plongea le visage dans un lac, et quand il ressortit son visage, le malheur qu'il avait absorbé pendant toute cette période se matérialisa en tatouages noirs sur son corps et ses cheveux. Il avait de son malheur fait son arme, et n'avait plus qu'une idée en tête : se venger de ces humains et particulièrement de Bouddha. Il attaqua alors un groupe d'humains qui passaient par là.

Mais avant d'avoir pu les blesser, son esprit fut pris de troubles et se brisa en sept morceaux, dont chacun prit la forme d'un nouveau dieu : ainsi naquirent les Sept Dieux du Bonheur. Ils se dirent simplement que le moment n'était pas encore venu pour Zérofuku d'accomplir sa vengeance, et partirent. Les humains présents, qui avaient manqué de se faire tuer, diffusèrent alors l'existence de ces sept dieux, et ceux qui se souvenaient également de Zérofuku lancèrent la discrète rumeur du Huitième Dieu du Bonheur.

Membres[]

PERSONNAGES
Combattants humains
Qin Shi HuangLéonidasNikola TeslaKojiro SasakiJack l'ÉventreurAdamTameemon RaidenSoji OkitaMichel de Nostredame, dit NostradamusGrigori RaspoutineLü BuSimo HäyhäSakata no Kintoki, dit KintaroBouddha
Combattants divins
ZeusLokiApollonPoséidonSusanooHéraclèsThorVaisravanaAnubisOdinBelzébuthShivaZérofukuHajunHadès
Valkyries
AlvitrBrunehildeHristThrudRandgrizReginleifHlökkGöll
Autres humains et animaux
Arthur Conan DoyleCaïnConfuciusÈveIsami KondoJésusLièvre RougeSocrate
Autres dieux
AphroditeArèsBenzaitenDaikokutenEbisuFukurokujuHeimdallHermèsHoteisonHugin et MuninJurojinProtée
Démons
IncubeLe Serpent
Groupes
Douze Dieux de l'OlympeQuatre SagesSept Dieux du Bonheur
Advertisement